Selon le constructeur, la blockchain va ouvrir de nombreuses possibilités et bouleverser le monde de l'automobile. S'il reconnait qu'il est pour l'instant impossible de savoir comment, le groupe allemand tente des pistes de réponse avec son projet-pilote de monnaie virtuelle mobiCOIN pour inciter à la conduite écologique.

C'est ce qu'il a annoncé à l'occasion du Mobile World Congress. La monnaie virtuelle est pour l'instant essayée par 500 bêta-testeurs volontaires. mobiCOIN doit encourager les propriétaires de Mercedes à adopter une conduite respectueuse de l'environnement via une application reliée à l'ordinateur de bord, donc aux données de la voiture. Un score est calculé sur base de ces données d'accélération, de freinage etc et le conducteur responsable se voit attribué des mobiCOINs, qui peuvent par la suite être échangés entre membres ou contre certaines récompenses proposées par Daimler et ses partenaires.

Ce n'est pas tout. En plus de distribuer des points, l'application établit un classement et permet donc de se comparer aux autres, notamment via des défis éphémères et thématiques. Le groupe allemand n'a pas oublié la sécurité : le score n'est mis à jour qu'à la fin des trajets et non pendant afin que les propriétaires ne soient pas tentés de regarder leur écran au volant.

Selon Daimler, utiliser la blockchain permet de garantir la confiance et d'éviter les problèmes de triche, mais aussi d'étendre le concept aisément une fois les tests terminés. A en croire cette présentation au MWC, d'autres innovations basées sur cette technologie pourraient suivre.

 

Photo : Daimler