Le développement de la voiture autonome vient de franchir un nouveau palier. Alors que des premiers tests avaient été effectués avec des employés à Phoenix, la filiale de Google, Waymo, estime désormais que la présence d'un ingénieur à bord du véhicule n'est plus nécessaire.

Waymo déclare ainsi sur son blog officiel : " Désormais, les véhicules entièrement autonomes de Waymo sont en test sur les routes sans qu'il y ait personne derrière le volant". Le "conducteur" doit ainsi simplement rentrer l'adresse de destination et laisser la voiture faire le reste.

Waymo renonce ainsi à un système hybride où l'intervention humaine serait encore possible, estimant qu'il est impossible pour le passager de rester pleinement concentré sur la route alors qu'il n'a plus le contrôle du véhicule.