36 millions d'euros ont été investis par l'équipementier pour agrandir et déplacer son centre de recherche et technologie, entièrement consacré aux véhicules autonomes et connectés, dans la Silicon Valley.

Le déménagement de Palo Alto à Sunnyvale, seulement 15 kilomètres plus loin, permet à Bosch de disposer d'un espace de 10 000m², soit 40% plus grand que l'ancien, au cœur de la Silicon Valley, épicentre de la R&D du domaine. A l'heure actuelle, 200 salariés sont employés par Bosch sur ces projets, pour un maximum de 300 dans ces nouveaux locaux.

Cette workplace plus attractive doit, selon Bosch, attirer davantage de chercheurs et d'ingénieurs. Le bâtiment accueille également la division destinée à l'investissement dans les startups, Robert Bosch Venture Capital GmbH.

Ce nouvel investissement confirme l'intérêt prononcé de l'équipementier pour les voitures connectées et autonomes. En février, il avait déjà créé une unité dédiée aux différents services liés à la mobilité. L'idée de Bosch est de proposer de nombreux systèmes pour les véhicules de demain, comme une aide à la recherche de places de parking, des clés de contact sur smartphone ou un programme de gestion de la batterie et de l'autonomie des moteurs électriques.

 

Photo : Bosch