Les pays de l'UE manquent d'infrastructures destinées aux véhicules électriques. C'est ce qui ressort du rapport de l'Agence européenne pour l'environnement (AEE) et explique en partie la faible proportion de voitures électriques sur les routes européennes.

Parmi les problèmes cités par l'AEE, on trouve notamment que seul un pays sur trois a mis en place un régime d'incitants pour encourager l'installation de bornes de recharge. Ceci pourrait expliquer qu'entre 2014 et 2017 la progression de la part de marché des voitures électriques n'ait été que de 0,8% pour atteindre 1,4%.

L'AEE pointe donc du doigt le réseau trop épars de bornes de recharge. En effet, selon l'agence, il existe une certaine demande et les consommateurs se tournent de plus en plus vers les alternatives aux moteurs classiques, mais ils favorisent l'hybride plutôt que le tout-électrique afin de ne pas avoir de problèmes de recharge. Des efforts sont donc à faire dans ce domaine.

 

Photo : Milky