Comment voyez-vous l’évolution de votre département fleet ?

Pour l’instant le fleet est le département qui progresse le plus, et dans le futur, l’augmentation du marché entreprises sera d’autant plus importante. Nous assistons à un dédoublement de la location automobile : pour les sociétés dans le B2B et également pour les particuliers qui dans le futur loueront beaucoup plus de voitures plutôt que de les acheter. Si nous avons de notre côté des produits attrayants pour le particulier, la tendance sera à la location.

Pensez-vous à BMW Finance ? En Belgique, BMW Finance ont un chiffre d’affaires composé de 80% par les particuliers. Au Luxembourg, il réside dans l’esprit des gens une idée selon laquelle si leur nom n’apparaisse pas sur la carte grise, la voiture n’est pas la leur. J’ai vu beaucoup de personnes en contrat de leasing qui ne voulaient pas changer d’emploi par peur car ils devraient attendre six mois avant d’avoir une voiture dans la nouvelle entreprise. Les personnes auraient envie de rediriger leur carrière mais cette idée les bloque. Cette réticence s’ajoute à la question du prix. Il est vrai que rouler une voiture de qualité peut revenir cher. Nous avons une double orientation. Les PME vont se voir offrir un service personnalisé pour chaque client. Mais nous sommes également actifs sur ce qu’on appelle les « gros deals ». L’approche est différente et se décline donc en deux avec une approche en volume et prix et d’un autre côté une approche des PME avec une offre de prix pour les commerciaux par exemple qui prouve que certaines voitures ont un bon niveau de prix. J’ai remarqué que certaines personnes pensent encore que BMW propose une gamme trop premium et lorsqu’elles s’y intéressent, elles peuvent remarquer que les mensualités ne sont pas si chères et que elles correspondent à leurs besoins.   Quels sont les services fleet mis en place pour assurer la mobilité et le gain de temps aux clients fleet ? La mobilité est très importante pour nos clients. Nous faisons les « home service » c'est-à-dire que le client n’a pas besoin de se déplacer. En réunion, il peut laisser ses clés à la réception et nous allons chercher la voiture. On met également des voitures de location à sa disposition. Pour les clients qui travaillent dans le sud, on les amène à leur bureau et on va les chercher le soir.

Ce sont des voitures très récentes, la première révision est à 30 000 km. Les révisions prennent une bonne demi-heure. Nous avons tous les accès wifi et nous prenons des rendez-vous décalés dans la journée, de 10h à 10h30, de 10h à 11h ou pendant la pause de midi.

 Avez-vous le sentiment d’avoir une gamme plus fleet que dans le passé ? Si oui, lesquels ?

On a toujours eu une très bonne gamme en ce qui concerne le domaine fleet. L’avantage, cette année, c’est que nous avons la gamme la plus récente et nous présentons les deux voitures fleet par excellence : la Série 1 et la Série 3, ce qui nous permet également de faire énormément de volume à ce niveau. 

 Proposez-vous des actions spécifiques en fin d’année ? Nous faisons encore avec certaines sociétés des essais « test day » c'est-à-dire que pendant une journée on donne des explications sur la voiture et on laisse la voiture auprès de la société. En automne on le fait avec des modèles X Drive.

Pour finir, il y a un grand nombre d’appels d’offres de voiture commandées, nous avons travaillé en collaboration avec Lease Plan.

Bernard Muzzolini s.a.               Rue Jos Kieffer 2                 L-4176 Esch/Alzette              Tél. : 00352 57 26 26-1               Fax : 00352 57 26 26-200 E-mail : info@muzzolini.net.bmw.lu