Le bon modèle au bon moment :Volkswagen Véhicules Utilitaires présente à Hambourg le nouveau e-Crafter – à moteur électrique zéro émission, conçu pour des charges utiles jusqu’à 1,72 t. Avec une puissance de 136 ch (100 kW), le e-Crafter rejoindra la nouvelle gamme Crafter dès septembre, au titre de premier utilitaire zéro émission de la marque. Les débuts du fourgon électrique à pavillon surélevé marquent également le lancement d’une grande offensive sur le front de la mobilité électrique : Volkswagen Véhicules Utilitaires va multiplier les modèles entièrement ou partiellement électrifiés.

Le nouveau e-Crafter est à l’avant-garde du progrès : conçu comme un véhicule zéro émission, il peut circuler dans les zones urbaines à circulation restreinte du monde entier. Le e-Crafter n’est pas concerné à long terme par les interdictions de rouler qui peuvent être décrétées à Hambourg ou à Paris selon le niveau d’émissions polluantes et le type de motorisation. À ce titre, avant même son lancement sur le marché, le nouveau e-Crafter a reçu le « Europäischer Transportpreis für Nachhaltigkeit 2018 » (Trophée européen du transport durable 2018) dans la catégorie « Utilitaires et voitures de livraison ».

 

Une autonomie conforme aux distances parcourues dans la pratique

Le e-Crafter a été conçu pour toutes les entreprises travaillant à l’intérieur des villes : les distributeurs du secteur logistique et messagerie opérant sur les derniers kilomètres, les artisans, les petits commerçants, les représentants du secteur de l’énergie ou encore les entreprises de taxi ou de navette. Avec une autonomie maximale de 173 km (NEDC) et une vitesse de pointe volontairement limitée à 90 km/h, le e-Crafter répond parfaitement aux besoins réels des conducteurs d’utilitaires en milieu urbain. Le choix de cette configuration repose sur des enquêtes de mobilité extrêmement poussées : avant de concevoir le e-Crafter, Volkswagen Véhicules Utilitaires a analysé plus de 210 000 profils de conduite auprès de plus de 1 500 clients. Il ressort de cette enquête que la plupart des conducteurs parcourent entre 70 et 100 km par jour au volant de leur utilitaire. C’est exactement pour ces trajets – souvent ponctués d’arrêts et de redémarrages – que Volkswagen Véhicules Utilitaires a conçu le nouveau e-Crafter. Autrement dit, les ingénieurs ont abordé le développement du e-Crafter non pas avec une autonomie maximale en tête, mais avec une autonomie réaliste. Cette approche a permis de proposer une tarification au niveau de la concurrence grâce à un format de batterie plus compact : le nouveau e-Crafter sera vendu en Allemagne à un tarif net commençant à 69 500 euros. Comme tous les Crafter, le châssis du nouveau modèle sera produit dans l’usine de Wrzenia, en Pologne. L’assemblage des composantes électriques aura lieu dans l’usine-mère de la marque Volkswagen Véhicules Utilitaires à Hanovre.

 

Le fourgon zéro émission est basé sur le Crafter de deuxième génération

Le e-Crafter a été conçu parallèlement aux modèles équipés de moteurs diesels Euro 6 (TDI) à émissions optimisées. Avec des avantages décisifs à la clé : étant donné que le e-Crafter n’est pas un véhicule électrique transformé après coup, mais un modèle du Crafter de deuxième génération conçu comme un fourgon zéro émission, Volkswagen Véhicules Utilitaires a pu utiliser au mieux l’architecture du grand fourgon pour intégrer les composants électriques. Ainsi, la batterie au lithium-ion est placée dans le soubassement du e-Crafter pour un minimum d’encombrement. Cela permet d’exploiter la totalité du volume de chargement du fourgon tôlé à pavillon surélevé (2 590 mm de hauteur), soit 10,7 m3. Il en va de même pour d’autres valeurs de référence comme la largeur de chargement (1 380 mm) ou la hauteur de chargement (1 861 mm). Selon les versions, la charge utile autorisée varie entre 0,975 et 1,72 t.

 

Communiqué par Volkswagen