En date du 5 avril 2019, François Bausch, ministre de la Mobilité et des Travaux publics, en collaboration avec la Sécurité routière ASBL, l'Administration des ponts et chaussées et la Police Lëtzebuerg, a présenté la nouvelle campagne de sensibilisation contre l'insécurité routière des motocyclistes "D'Strooss ass keng Rennstreck".

En effet, même si les accidents de la route connaissent une évolution positive depuis quelques années, les motocyclistes, surtout en provenance des pays limitrophes, représentent un pourcentage élevé du nombre total des victimes de la route. C'est pourquoi un groupe de travail "motocyclistes" constitué d'acteurs de la sécurité routière et de plusieurs associations de motocyclistes, s'est penché sur la question en vue d'élaborer un plan d'action "Moto" comprenant aujourd'hui 13 mesures de sécurisation.

La principale mesure est combattre l'excès de vitesse. En effet, lors d'un contrôle radar chantier entre le 22 juin et le 10 juillet 2018, presque la moitié des 443 infractions ont été commises par des motocyclistes. C'est pourquoi la police effectuera des contrôles plus systématiques de vitesse, de papiers et d'état des véhicules surtout pendant les weekends ensoleillés au Nord du pays.

D'autres mesures importantes sont la sécurisation de zones dangereuses par glissières, l'introduction d'une 4e journée "Fit for your bike" en début de saison au Centre de formation pour conducteurs à Colmar-Berg et, finalement, au vu du nombre important de motocyclistes étrangers, le renforcement de la présence sur les médias sociaux afin d'établir une relation avec les motocyclistes étrangers.

L'objectif de la nouvelle campagne est de sensibiliser les motocyclistes résidents sur le danger de mort en cas de vitesse excessive, mais aussi de prévenir les motocyclistes étrangers que "nos routes sont belles, mais dangereuses" et qu'un comportement non adapté aux circonstances peut être fatal.

La campagne qui est affichée entre le 8 avril et le 15 mai 2019, est véhiculée par des annonces presse, des spots tv/cinéma, 45 panneaux routiers sur réseau national, 340 panneaux publicitaires, de l'affichage "full back" sur 20 autobus du réseau RGTR, de l'affichage sur les écrans tram et bus RGTR, 50 affiches abri-tram, sur divers sites internet et dans les médias sociaux.

 

Communiqué par le ministère de la Mobilité et des Travaux publics