Le segment des Kei-Cars, ou mini-voitures, représente à lui seul 40% du marché automobile au Japon. Les quatre nouvelles Kei-Cars des deux marques sont les premières de ce large segment à intégrer des technologies de conduite semi-autonome.

Nissan Motor Co., Ltd. et Mitsubishi Motors Corporation vont présenter quatre nouveaux mini-véhicules au Japon, dans le cadre de la collaboration toujours plus approfondie entre les deux marques.  

La production de la Nissan DAYZ, de la Nissan DAYZ Highway Star, des Mitsubishi eK et Mitsubishi eK-X a débuté aujourd’hui à l’usine Mizushima de Mitsubishi, située à Kurashiki au Japon. Pour la première fois, ces modèles disposeront de technologies de conduite assistée, assurant la gestion de la circulation sur une seule file sur voie rapide.

La joint-venture des deux entreprises, NMKV, a intégré les technologies avancées de Nissan telles que Nissan ProPILOT et l’expérience étendue de Mitsubishi en matière de production de mini-véhicules pour lancer ces nouvelles Kei-Cars. Les deux constructeurs avaient lancé la première génération de ces modèles en 2013, puis ont largement développé leurs synergies au sein de l’Alliance depuis 2016.

Les nouveaux modèles présentés offrent des performances nettement améliorées, grâce notamment à des plateformes, des moteurs et des transmissions optimisés. Ils adoptent également un design plus différentié, spécifique à chaque marque et à chaque modèle. Car si les mini-véhicules Nissan et Mitsubishi bénéficient de composants-clé en commun, ils conservent les caractéristiques de leur marque respective.

Leur commercialisation débutera d’ici fin mars. Lors d’une cérémonie organisée à l’usine Mizushima, Osamu Masuko, Mitsubishi Motors Chairman and CEO, Asako Hoshino, Nissan SVP et Junichi Endo, NMKV President and CEO,  se sont engagés à poursuivre leur collaboration.

 

Communiqué par Nissan